+33749303366

Ajouter Entreprise

Le Secteur Divertissements – Description – Haiti

Le Secteur Divertissements – Description – Haiti

L’in­dus­trie du diver­tisse­ment représente l’ensem­ble des activ­ités et agents économiques exerçant dans le domaine du spec­ta­cle.

En langue anglo-sax­onne, le secteur du diver­tisse­ment est appelé show busi­ness ou, plus famil­ière­ment, le show-biz au sens large.

Elle recou­vre un spec­tre d’opéra­teurs et d’an­i­ma­tions à voca­tion plus ou moins artis­tique et économique.

On peut seg­menter l’in­dus­trie du diver­tisse­ment comme suit :

  • les métiers du ciné­ma ;
  • les métiers des jeux d’ar­gent et des casi­nos ;
  • les métiers du jeu vidéo ;
  • les métiers de la télévi­sion et des médias diver­tis­sants — en ligne et hors-ligne ;
  • les métiers de la musique ;
  • les métiers du sport ;
  • les métiers de la mode et du glam­our ;
  • les métiers du théâtre, de la scène, du music-hall, le cirque ;
  • les métiers de ges­tion de lieux événe­men­tiels ou de salles de spec­ta­cle ; etc.

Autrement dit, les fil­ières du diver­tisse­ment regroupent toutes les ani­ma­tions ludiques et distrayantes à con­no­ta­tion de loisir et de plaisir com­plé­tant ain­si les activ­ités humaines sou­vent con­traig­nantes de tra­vail ou d’oblig­a­tions.

Autour de ces métiers, gravi­tent un ensem­ble de per­son­nal­ités, de célébrités et d’an­i­ma­teurs — appelés aus­si star dont le tal­ent est relatif et sou­vent sub­jec­tif — ser­vant de lead­er­ship ou de représen­ta­tion sym­bol­ique pour chaque seg­ment d’ac­tiv­ité afin de pro­mou­voir leur art et savoir-faire ou de hauss­er l’at­trac­tiv­ité de leur fil­ière à des fins com­mer­ciales.

C’est une activ­ité vitale pour toute économie dont la part dans le PIB total tend à croître au cours du temps.

L’émer­gence de la mobil­ité numérique et dig­i­tale a ampli­fié un phénomène observé de con­ver­gence entre de nom­breuses activ­ités et métiers dif­férents — média ; sport ; télé­com ; ciné­ma et vidéo ; musique ; réseaux soci­aux ; etc.

La matéri­al­i­sa­tion de cette ten­dance se man­i­feste par la créa­tion ou le développe­ment de plate-formes inter­ac­tives com­plètes et mon­di­al­isées, disponibles en tout lieu, en tout temps et à un prix for­faitaire ultra-con­cur­ren­tiel offrant à la fois des oppor­tu­nités for­mi­da­bles et cer­tains risques.

Les entre­pris­es les plus emblé­ma­tiques de l’in­dus­trie du diver­tisse­ment sont : Walt Dis­ney (USA) ; Ber­tels­mann (Alle­magne) ; Time Warn­er (USA) ; Sony (Japon) ; Viven­di (France) ; Via­com (USA) ; NBC Uni­ver­sal (USA) ; Face­book (USA) ; Youtube (Google, Alpha­bet) ; Net­flix (USA) ; Ama­zon (USA) ; etc.

Comme dans toute indus­trie, le développe­ment de ces entre­pris­es ou organ­i­sa­tions passe par l’usage adap­té du mar­ket­ing, des nou­velles tech­nolo­gies, du man­age­ment et de la ges­tion finan­cière intel­li­gente. 

post a comment